© 2016 by Arte Boreal

  • Twitter - White Circle
  • YouTube - White Circle
  • Facebook Clean

Serafin LaRiviere

Avec un registre vocal de 5 octaves qui lui permet d’offrir à son public toute une gamme d’émotions, de la plus tendre à la plus fougueuse, Serafin LaRiviere cultive un registre musical aussi imposant qu'éclectique.

Son aisance vocale et sa technique lui permettent ainsi de jouer avec la musique, s'amusant en modifiant les rythmes ou les genres avec des interprétations personnelles de morceaux allant du jazz vocal à la pop. 

Il forme un duo avec le pianiste montant de la ville de Québec Félix Dubé. 

 

Le premier album de Serafin, 2 am At The Torch Café a atteint la 7ième place du palmarès radio-collégial canadien de jazz, avec plus de 3000 téléchargements sur les plateformes digitales. Son deuxième album, intitulé Nothing Goes Quietly, s’est retrouvé en 9ième place du même palmarès, atteignant même la première place en une semaine sur les ondes de CHUO à Ottawa. Il a ensuite sorti Love’s Worst Crime, sa contribution la plus exhaustive de matériel original à date. Les stations radio de jazz ainsi que les stations radio collégiales ont largement fait entendre cet album sur leurs ondes au Canada de même qu’aux États-Unis. Récemment, la version de Serafin de la chanson classique de Barry Mann, «I’m Gonna Be Strong», figure maintenant sur la compilation CD de Reader’s Digest International qui comprend également des chansons de Glenn Campbell, de Bonnie Tyler, ainsi que de Captain and Tenille.

Il a récemment sorti Franglaise avec la chanteuse Lyne Tremblay, rencontre de chansons classiques francophones et anglophones célébrant la culture musicale québécoise et canadienne.